Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2013

Victoria Rêve

product_9782070649860_244x0.jpgJe vous retrouve aujoud'hui pour un court billet sur un petit ouvrage jeunesse que j'ai lu fin 2012 et qui m'avait beaucoup plu. Je n'avais encore rien lu de Timothée de Fombelle jusqu'ici, et je dois avouer que sa plume fut une bonne surprise. 

Victoria voulait une vie d'aventures, une vie folle, une vie plus grande qu'elle.

Timothée de Fombelle nous fait rencontrer Victoria, une enfant qui vit dans ses livres, adorant faire fonctionner son imagination et partir à la conquête de terres lointaines et inconnues grâce à ses livres qu'elle chérit tant. Mais un jour, Victoria remarque que certains de ses précieux livres ont disparu de ses étagères. Et en même temps, elle décèle chez son père un comportement étrange, que se passe-t-il? Notre héroïne va donc enquêter afin de résoudre ces incongruités, et croyez-moi, l'imagination débordante y a bien sa place! Victoria Rêve est un joli récit où nous faisons la connaissance d'une petite fille ma foi fort intéressante et attachante. J'ai trouvé l'histoire particulièrement dans l'air du temps, touchante et attendrissante. A conseiller, pour petits et grands enfants.

Un extrait que j'ai aimé:

Victoria, au fond de la salle, écoutait tout ce petit monde s'échanger des gaufres à gorge déployée. Elle se demandait pourquoi, en cours d'anglais, on ne lisait pas plutôt des histoires de détectives fouillant des hangars à la recherche d'un tueur fou, ou les passions d'une veuve de vingt ans au bord de la mer, des histoires d'orphelins, de rois, de chiens jouant du piano dans les bars, de pilotes de guerre pendant le bombardement de Londres. Peu importait. Mais tout, oui, TOUT sauf l'amour éperdu de Charlotte pour une gaufre, ou celui de cet imbécile de Bill pour une fille qui ne le méritait pas (pp. 38-39).

Le livre est quant à lui un bel objet et la couverture est des plus réussies. Le dos ainsi que les "couvertures intérieures" sont parfaites, parsemées d'illustrations de couvertures de livres. Chaque début de chapitre est joliment décoré. Le tout par François Place.

timothée de fombelle,victoria rêve,littérature jeunesse,littérature française

"Le nouveau roman de Timothée de Fombelle dit la force de la lecture et de l'imaginaire aujourd'hui, envers et contre tout. C'est un petit livre sur les grands livres qui nous habitent." 

Bonne fin d'après-midi!

Timothée de Fombelle, Victoria rêve, Gallimard Jeunesse, 2012, 112 pages.