Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2012

Le club des philosophes amateurs

Voici le premier tome des aventures d'Isabel Dalhousie, et voici que démarre donc The Isabel Dalhousie week. J'ai lu ce premier tome il y a à peu près 2 ans, il était alors ma deuxième rencontre avec Isabel, une entrevue toujours aussi sympathique. Les deux premiers romans ont marqué les débuts d'une très belle histoire d'amour livresque pour moi, avec Isabel, mais aussi et surtout avec Alexander McCall Smith, auteur que j'aime énormément.

le-club-des-philosophes-amateurs.jpgAlors qu'Isabel vient d'assister à un concert de musique à l'Usher Hall, à Edimbourg, un jeune homme tombe du dernier étage de la salle et meurt sous ses yeux. Passablement bouleversée par les évènements, Isabel reconsidère la thèse officielle de l'accident, qui, selon elle, n'est pas plausible. Malgré les mises en garde de Cat, sa nièce et de Jamie, l'ex de celle-ci devenant au fil des pages un ami de plus en plus proche pour Isabel, cette dernière n'en fera qu'à sa tête et ne renoncera pas à suivre son intuition. Quête de vérité ou simple satisfaction de curiosité? Ce qui est sûr c'est qu'on ne s'ennuie pas entre virées dans les rues de la capitale écossaise, une rencontre fortuite dans une galerie d'art, des relations de couples étranges, une fiancée effrayante, et il est même question de fraudes à la bourse!

Les aventures d'Isabel ne sont pas vraiment des romans policiers, même si elles sont classées au sein des Grands détectives. L'enquête est à reléguer au second plan, puisqu'elle n'est finalement que mineure. Elle n'est qu'un prétexte pour apprendre à connaître Isabel, et se perdre au milieu de ses raisonnements de philosophe (en effet, Isabel dirige une revue d'éthique appliquée), de ses tasses de café dans l'épicerie-restaurant de Cat (et faire la connaissance de ses prétendants) mais aussi de ses discussions avec Jamie qu'elle désespère de recaser avec sa nièce; "dommage qu'il soit trop jeune pour moi" est pourtant ce qu'Isabel ne peut s'empêcher de penser!

isa1.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

Shopgirl, qui participe elle-aussi à la semaine consacrée à Isabel, a elle-aussi lu ce tome il y a un petit bout de temps, vous pouvez lire son avis par ici.

Le club des philosophes amateurs, Alexander McCall Smith, 10/18,  2006, 304 pages.

Commentaires

Je viens juste de terminer la lecture de ce roman : j'ai été tout simplement conquise et compte bien poursuivre le voyage aux côtés d'Isabel ! Merci pour ta série de billets passionnants et bien documentés ! :-)

Écrit par : FondantOchocolat | 31/10/2012

Les commentaires sont fermés.